Créer du lien dans la résidence Georges Braque à Meyzieu

en collaboration avec les designers de Bêo Design

client : 

La résidence souffre d’une forte stigmatisation depuis de nombreuses années. Autrefois, des problèmes de délinquance étaient si importants que les locataires ne souhaitaient pas rester malgré des logements confortables. De petite taille, avec des jardins privatifs, les logements donnent sur une cour peu aménagé et très minérale. Régulièrement le propriétaire organise des temps forts au sein de cette cour pour la végétalisme, créer du lien entre locataires et les sensibiliser à l’environnement. Plusieurs ateliers participatifs ont eu lieu en un an avec Esenia, Récup et Gamelles, l’atelier de réparation et bien d’autres associations alternatives intervenant dans les quartiers populaires. A l’issue d’un atelier participatif pendant lequel les habitants ont pu exprimer leurs besoins, LMH a décidé de travailler sur le réaménagement de la cour intérieure afin de la rendre plus conviviale. Des assises en bois ainsi que des jeux aux sols ont été proposés lors d’une scéance de « scénographie consultative ». A partir des éléments mis à disposition par les urbans designers un cahier des charges doit être rédigé après avoir fait voter l’ensemble des locataires.
En septembre, une exposition géante valorisera l’investissement des habitants, présentera les scénarii et servira de support au vote collectif pour un scénario définitif!

© Hermes photography