Échanges avec des habitants des quartiers en politique de la ville de la métropole lyonnaise et des quartiers les habitants de la ville de MILAN

Pour  La Métropole Lyonnaise- Direction Délégation Développement urbain et cadre de vie soutenu par la Direction internationale

Depuis des années, La Métropole de Lyon organise des échanges entre habitants des grandes villes européennes. Birmingham, Berlin, Dublin…C’est le tour de nos voisins italiens…

Après un premier échange avec la ville de Turin (accueil en 2015),  la ville de Milan a accepté de poursuivre la collaboration avec les quartiers populaires sur le thème de l’autonomie alimentaire et la nature en ville dans son ensemble.

Après une première visite fort instructive par un groupe de français du 17 au 20 mai 2016, un groupe de 10 Milanais a été reçu,  directeur des grands parcs milanais, du jardin botanique de Brera, enseignants, représentants de la ville de Milan, membres d’une association de développement de quartier populaire.  Le programme de ces trois jours a été co construit avec les habitants des quartiers, les agents de développement, les élus, les techniciens de la Métropole :  Lyon 8ème Etats-Unis, Lyon 8ème Langlet Santy, commune de Saint Fons et commune d’Oullins, le grand parc de Miribel Jonage.

Le sujet développé est également celui de l’agriculture dans la ville, dans la continuité de la thématique développée lors de l’exposition universelle : Nourrir la planète. L’approche s’inscrit dans une démarche de développement durable. Elle pose la question de l’alimentation des habitants, au travers des jardins urbains, des circuits courts, des achats groupés, des parcelles agricoles dans les parcs urbains, au sein des grandes Métropoles comme Lyon ou Milan.

Trois jours intenses de visites et de temps forts au sein des jardins du Préssensé, celui de Pré Santy, un atelier cuisine avec la Légumerie, la rencontre des habitants aux mains vertes et leur plantations participatives, Le lieu et les multiples actions de la Casaline , la rencontre de l’équipe de l’Iloz au sein du Grand parc, et bien d’autres rencontres…

L’enrichissement humain mis à part, l’expérience a permis de capitaliser les savoirs faire, de partager les exemples, de prendre du recul sur la manière de s’impliquer dans son propre quartier, de comparer la place des habitants en France et en Italie. A poursuivre!